Si vous ne l'avez pas déjà fait, nous vous conseillons de lire l'introduction de ce chapitre, disponible ici.

 

 

Figure 15 – CX en fonction de l’angle d’incidence i (en degrés)

  

On voit sur la figure 15 que le coefficient de traînée n’est jamais nul. Quelle que soit l’incidence, l’aile offre en effet toujours une résistance à l’air. En revanche, CX passe par un minimum (et du coup RX), à un angle d’incidence faible, qui peut d’ailleurs être négatif (aile basculée vers le sol), en fonction du profil. En accroissant l’angle, positivement ou négativement, le coefficient de traînée ne fait qu’augmenter.